• fr
  • de
  • Home
  • Relations presse

Relations presse

Les entreprises au cœur de Clim’ability

Le projet accompagnera les entreprises dans l’identification de leur sensibilité aux aléas climatiques en leur proposant un outil d’auto-diagnostic. L’ensemble des informations structurées leur permettront de mieux appréhender leur activité future, d’identifier les risques, les besoins nouveaux, les possibles opportunités. Clim’ability permettra d’explorer avec les entreprises les stratégies d’adaptation, pour pouvoir formuler des recommandations pour l’adaptation au changement climatique. Le projet s’appuiera sur un réseau d’entreprises pilotes pour relayer ces bonnes pratiques.

Adaptation / Atténuation

Deux grands types de stratégies, relayés par des politiques publiques, animent d’ores et déjà l’ensemble des territoires : il s’agit des politiques de mitigation ou d’atténuation des gaz à effet de serre et des politiques d’adaptation aux conséquences des changements climatiques. Ces deux grandes politiques inspirent la formation d’outils disponibles pour l’ensemble des acteurs concernés par les changements climatiques : pouvoirs politiques, acteurs privés et associations. Les politiques d’atténuation sont les mieux loties en matière d’outils : les outils de management environnemental en font partie. Les politiques d’adaptation figurent encore parmi les parents faibles en raison de leur percée plus tardive. En dépit de ce temps de latence, elles montrent déjà de belles performances dans le domaine de l’aménagement notamment : architectes, ingénieurs en génie climatique et énergétique, en génie civil et urbanistes ont commencé à intégrer cet enjeu et à l’investir.

13 partenaires aux compétences complémentaires

L’INSA Strasbourg (sociologie de l’environnement et du risque, architecture et ingénierie énergétique et climatique, méthodologie) est porteur du projet qui fédère : CCI Alsace (réseau entreprises) ; Météo-France (météorologie, climatologie, réseau entreprise météo sensibles) ; Université de Haute Alsace (géographie) ; Université de Freiburg (géographie, webmestre du projet) ; Université de Koblenz Landau (économie de l’environnement) ; Université de Basel (méthodologie, prospective) ; Université de Lausanne (géographie) ; DWD (météorologie, climatologie) ; Institut für Technologie und Arbeit (management des organisations) ; Kompetenzzentrum fur Klimawandelfolgen (suivi du changement climatique et relations entreprises) ; Technische Universität Kaiserslautern (économie) ; TRION (communication tri-nationale (France, Allemagne, Suisse), énergie climat). http://www.clim-ability.eu/partenaires

Le territoire du Rhin supérieur

Le territoire du Rhin Supérieur est transfrontalier, français, allemand et suisse. En France, il inclut l’Alsace, Bas- Rhin et Haut-Rhin. En Allemagne, la partie ouest du Land du Bade-Wurtemberg, avec les Landkreise ou Stadtkreise Lörrach, Waldshut, Breisgau-Hochschwarzwald, Freiburg, Emmendingen, Ortenau, Rastatt,Baden-Baden et Karlsruhe, ainsi que la partie sud de la Rhénanie-Palatinat avec les Landkreise Germersheim et Südliche Weinstrasse, la kreisfreie Stadt Landau et les deux Verbandsgemeinde Dahner Felsenland et Hauenstein, qui font partie du Landkreis Südwestpfalz. Pour la Suisse sont concernés les cantons de Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Jura, Soleure et Argovie.

Les projets INTERREG V Rhin Supérieur

La politique régionale européenne s’inscrit dans le cadre de la stratégie Europe 2020, dont les objectifs sont la création d’emplois, la compétitivité et la croissance économique, l’amélioration de la qualité de vie et le développement durable. Le programme INTERREG Rhin Supérieur relève de cette politique. La politique régionale européenne est financièrement mise en œuvre par le biais de fonds structurels et d’investissements européens, dont les Fonds européens de développement régional (FEDER), qui financent le projet Clim’ability. Les partenaires de projet installés en Suisse peuvent être partenaires de projets INTERREG, mais ne peuvent bénéficier de fonds de l’Union Européenne. La Confédération suisse et les cantons participant au programme mettent donc des fonds à disposition pour permettre à des acteurs suisses de participer au programme. Dans la Suisse du Nord-Ouest, c’est le Service de coordination intercantonal auprès de la Region Basiliensis (IKRB) qui joue le rôle de coordination régionale INTERREG.
Contact presse : Sophie Roy – Météo France –  Email : sophie.roy@meteo.fr
 
Interreg V
FEDER-EUROPEENNE
Confédération Helvetique
Kanton Basel-Stadt
 
 

Partenaires cofinanceurs / Mitfinanzierende Partner

  • CCI Alsace
  • INSA Strasbourg
  • Météo France
  • TTRION-Climate
  • Université Freiburg
  • Université de Haute Alsace
  • Université Koblenz Landau
  • Université de Lausanne

Partenaires associés / Assoziierte Partner

  • DWD
  • Institut pour la technologie et le travail
  • Kompetenzzentrum fur Klimawandelfolgen - Rheinland-Pfalz
  • Technische Universitat Kaiserslautern
 
Dépasser les frontières, projet après projet / Grenzen überschreiten, Projekt für Projekt