Les pluies intenses

Par pluies intenses, on désigne une quantité inhabituellement élevée de précipitations sur une courte période de temps. Dans le cas présent, une pluie intense est un événement durant lequel plus de 20 litres de précipitations par m² tombent en une journée, ce qui correspond à une colonne d’eau de 20 mm.

Les pluies intenses peuvent provoquer localement des inondations dévastatrices, et cela avec des délais d’alerte très courts. En effet, si une part importante des précipitations ne peut pas être absorbée par le sol, même des cours d’eau inoffensifs peuvent très rapidement se transformer en de véritables torrents, débordant de leurs berges, et provoquant des destructions importantes, comme par exemple lors de l’orage estival de Braunsbach en 2016 dans le Bade-Wurtemberg. Comme l’eau n’atteint pas immédiatement les cours d’eau récepteurs lors de ces pluies intenses, les zones situées hors des cours d’eau peuvent également être mises en danger. Dans les villes et les villages, les pluies intenses provoquent donc des inondations sur les routes, les passages souterrains, les parkings souterrains, les caves, etc. Dans des cas extrêmes, l’écoulement rapide de l’eau dû à des pluies intenses peut être un danger mortel. En terrain vallonné, dans les zones en pente, d’autres dangers menacent : érosion des sols, glissements de terrain, coulées de boue. Dans l’ensemble, l’écoulement rapide de l’eau se caractérise par un potentiel de destruction élevé, car elle transporte également des objets lourds tels que des voitures, des engins de construction, etc. et érode et déplace de grandes quantités de débris.

 

NILS RIACH, NICOLAS SCHOLZE, RÜDIGER GLASER, SOPHIE ROY & BORIS STERN
Physische Geographie, Universität Freiburg i. Br.
Météo-France, Illkirch
GeoRhena, Département du Haut-Rhin, Colmar

 

Le présent dossier se compose de 4 cartes sur le changement climatique dans la région tri-nationale du Rhin supérieur, et d’un texte d’accompagnement. L’ensemble contient 2 cartes sur l’évolution du nombre de jours de gel dans un avenir proche (2021-2050) et 2 cartes pour un avenir lointain (2071-2100). Pour chacun des deux horizons temporels sont également disponibles deux cartes : une carte pour un scénario de changement climatique modéré (RCP4.5) et une carte pour le scénario fort (RCP8.5).

Vous trouverez ci-dessous le texte intégral du rapport en français et en allemand.

 

Dernières actualités

L'agenda

Conférence "Eaux plurielles ?" | Expo Géo-logiques
13ème Forum d'Information Risques Majeurs IRISES
Steering Committee
[Cycle de webinaires ] Biodiversité, une richesse : engagez votre entreprise pour la nature
[Cycle de webinaires ] Optimisez votre chaîne d’approvisionnement pour la rendre plus efficiente et durable
[Cycle de webinaires ] Risque de pénurie d’eau dans le Grand-Est : comment poursuivre votre activité en économisant votre consommation d’eau ?
[Cycle de webinaires ] Produire mieux en consommant moins !
[Cycle de webinaires ] Comment travaillerons-nous demain ?
[Cycle de webinaires ] Crises sanitaires et environnementales : comment s’y préparer ?
Salon Industries du Futur Be 4.0 - Annulé
Salon Industries du Futur Be 4.0 - Annulé
Plenary Meeting - Digital Meeting via Zoom
Festival International de Géographie

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter et du contenu exclusif
Profitez d'un audit Climatique gratuit

à lire aussi