CAD DURANT COVID- MOBIMET

Comment la crise sanitaire a-t-elle affecté le projet Clim’Ability Design ? Cet article sera le premier d’une série appelée « CAD durant COVID », dans laquelle vous découvrirez comment les différentes missions au sein du projet ont été impactées et comment elles se sont adaptées.

Description des MoBiMet

Le projet des MoBiMet (Mobile BioMeteorology) est dirigé par Markus Sulzer, doctorant à l’Université de Fribourg. Ce projet est le résultat d’une collaboration entre l’Université de Fribourg, le DWD (Institut Météorologique Allemand) et Météo-France. Le MoBiMet (cf photo) mesure la température de l’air, l’humidité, la luminosité, une estimation de la radiation solaire et la radiation thermique, ainsi que la vitesse du vent, pour certains emplacements. Ces données seront accessibles à la fois sur le capteur et sur un site internet développé par l’Université de Fribourg. Cet outil climatique pourra aussi transmettre des prévisions de stress thermique pour les entreprises. Ces capteurs sont fournis gratuitement aux entreprises intéressées dans le cadre du projet Clim’Ability Design. Ils leur apportent une aide afin d’adapter les conditions de travail de leurs employés en période de forte chaleur.

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur l’activité des MoBiMet?

La crise du Covid-19 a entraîné quatre difficultés majeures pour l’activité concernant les MoBiMet. La première est le retard de livraison des capteurs qui sont produits en Chine. En effet, sur les 120 éléments de capteurs, seulement quelques-uns étaient arrivés début juillet. Puis, le report de toutes les visites en entreprise a été un deuxième obstacle. De plus les contraintes du télétravail ont rendu difficile l’accès à tous les outils de travail. Dès lors, l’équipe s’est adaptée et s’est concentrée sur l’avancée du site internet, même si la tâche la plus urgente était de préparer les capteurs. Enfin, un stagiaire étranger a dû quitter le projet plus tôt que prévu suite à la fermeture des frontières.

Malgré tout, l’équipe a réussi à avancer en télétravail sur une partie de la construction des MoBiMet et à réadapter les habitudes de travail en groupe imposant l’usage de la visioconférence.

Quelles est la prochaine étape pour les MoBiMet?

Maintenant que la situation sanitaire s’est améliorée, la prochaine étape est de finir les capteurs et de les installer en entreprise. La réouverture des frontières permet aussi à l’équipe de Fribourg de se rendre dans les entreprises françaises.

 

Dernières actualités

L'agenda

Conférence "Eaux plurielles ?" | Expo Géo-logiques
13ème Forum d'Information Risques Majeurs IRISES
Steering Committee
[Cycle de webinaires ] Biodiversité, une richesse : engagez votre entreprise pour la nature
[Cycle de webinaires ] Optimisez votre chaîne d’approvisionnement pour la rendre plus efficiente et durable
[Cycle de webinaires ] Risque de pénurie d’eau dans le Grand-Est : comment poursuivre votre activité en économisant votre consommation d’eau ?
[Cycle de webinaires ] Produire mieux en consommant moins !
[Cycle de webinaires ] Comment travaillerons-nous demain ?
[Cycle de webinaires ] Crises sanitaires et environnementales : comment s’y préparer ?
Salon Industries du Futur Be 4.0 - Annulé
Salon Industries du Futur Be 4.0 - Annulé
Plenary Meeting - Digital Meeting via Zoom
Festival International de Géographie

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter et du contenu exclusif
Profitez d'un audit Climatique gratuit

à lire aussi